Comment apprendre à mieux vivre avec l’endométriose

On ne peut pas guérir l’endométriose et l’adénomyose, mais il est possible d’améliorer sa qualité de vie, parfois jusqu’au point où on ne se sente plus malade. 

Je propose 3 formes d’accompagnements 

en psychologie de la santé autour du vécu de l’endométriose et l’adénomyose.

Accompagnement "one-shot"

Nous nous rencontrons 1 seule fois pour faire le point sur votre prise en charge actuelle, votre parcours dans la maladie et mettre en évidence les potentiels d’amélioration existant dans votre situation personnelle. Si vous êtes sur le point de vous faire opérer, un accompagnement one-shot permet de mieux vous préparer à l’opération et à ses conséquences, parfois inattendue (ex. Décompensation psychique).

Accompagnement bref

Nous nous rencontrons environ 6 fois. Correspond à un accompagnement one-shot + à des séances de psycho-éducation et développement personnel autour d’un objectif en particulier à travailler en lien direct ou indirect avec la maladie (ex. fausse couche, infertilité, avoir des outils pour mieux gérer les émotions et le stress).  

 

Accompagnement complet

Nous nous rencontrons autant que besoin et souhaité, en fonction de vos objectifs.
 Cet accompagnement comprend la même base qu’un accompagnement bref, avec en plus l’objectif d’un changement profond et durable sur votre système nerveux, l’intensité de vos douleurs et votre bien-être personnel à moyen et long terme. 

Il comprend de la psycho-éducation, du développement personnel et si nécessaire uniquement, de la thérapie et du traitement autour des traumatismes.

Info importante : en psychologie de la santé, nous ne traitons pas la maladie mentale, uniquement les mal-êtres.

Pour qui ? 

Les accompagnements autour de l’endométriose et l’adénomyose que je propose s’adressent aussi bien aux personnes qui ont déjà été diagnostiquées que celles qui sont en errances médicales ou qui n’ont pas encore franchi le pas de demander de l’aide.  

Plus largement, ils peuvent également aider des personnes atteints dans leur santé gynécologique, même si elles n’ont pas d’endométriose ou d’adénomyose.

 

A quoi sert un accompagnement en psychologie de la santé ? 

Mes accompagnements autour de l’endométriose et l’adénomyose s’adaptent au besoin des personnes. Ils sont strictement appuyés par des connaissances scientifiques et comprennent :

• Explications des rapports médicaux, des choix thérapeutique (voie médicale et voie physiologique). En cas de besoin, je peux proposer un travail collaboratif en réseaux avec d’autres professionnels de la santé.
• Une meilleure gestion des émotions
• Apprentissage de techniques de gestion de la douleur non-pharmacologique
• Apprentissage de techniques permettant la libération des hormones endogènes au bon fonctionnement du corps et du plaisir de vivre.
• Amélioration de la vie intime, du lien au corps
• Amélioration de la perception de soi et de la vie avec la maladie
• Apprentissage du respect de ses limites et ses besoins par soi et par les autres

• Aide à la mise en place des comportements de santé (arrêt du tabac, travail sur les routines, l’amélioration de l’alimentation, gestion du stress).
Prévention des décompensations post-opératoire (notamment pour les hystérectomies)
• Accompagnement de l’infertilité, du deuil périnatal et de sa vie d’avant.
• Psychotraumatologie autour de la zone gynéco et identitaire, lorsqu’un trauma est responsable de la stagnation du travail de développement.

Est-ce que mes accompagnements sont remboursés par la caisse-maladie ? 

Oui ils sont remboursés mais uniquement par les caisses-maladies complémentaires, comme un accompagnement psychologique donnée par une psychologue FSP.

Je ne suis pas remboursées par l’assurance de base car je traite uniquement les mal-êtres autour du vécu du corps, et pas les maladies mentales.

Combien coûte une séance ?

Une séance dure en principe 60 min  et coûte 150 CHF/heure.

Les séances peuvent être payé en euro sur facture, selon le cours du jour. 

En cas de besoin, un plan de paiement est possible. 

Le saviez-vous ? 

Les consultations peuvent se faire en cabinet, par téléconsultation mais également en plein air en marchant (si la météo et le planning s’y prête). Cela vous permet de choisir le lieu dans lequel vous vous sentirez le plus à l’aise. 

Qui suis-je ?

Je m’appelle Corine Redondo et je suis, entre autre, psychologue spécialisée en santé gynécologique.

Je m’appuie sur des techniques psychocorporel et sur le lien corps-esprit pour vous aider à mieux vivre dans votre corps et avec celui-ci.